Quel est le cadre de fonctionnement ?

Il convient qu’une majorité des jurés aient pu assister aux représentations des compagnies déposant une demande de subvention pour l’octroi du Label afin de prendre une décision en bonne âme et conscience.

Il est également essentiel que trois axes soient pris en considération dans le cadre de la programmation et/ou des représentations des spectacles labellisés :

  1. L’accessibilité financière du spectacle : le prix des places doit être démocratique (maximum cinq euros l’entrée) ;
  2. Des actions culturelles avant et un débat citoyen post-représentation sont mises en place ;
  3. Le lieu accueillant (institution ou partenaire culturel) ou programmateur doit mettre à dispositions les ressources suffisantes pour réaliser les deux axes ci-dessus (réelle collaboration). Attention, l’ensemble du personnel présent pour la bonne exécution des représentations doit être rémunéré en respect avec les lois du travail en vigueur.

Il est demandé aux asbl dont le projet a été labellisé de remettre un rapport complet relatif aux représentations effectuées dans le cadre de l’octroi du Label d’Utilité Publique (bilan chiffré, public touché, résumé des débats (modérateurs, intervenants, …), compte rendu des animations, …).

Un dossier complet doit être envoyé avant la date butoir, afin qu’il puisse être recevable.